« Ugh Moments », la pub australienne qui allie sexisme et grossophobie

Vendre des serviettes hygiéniques en insultant les femmes et en tapant dans la grossophobie, c’est le choix qu’a fait la marque australienne SOFY. 

enhanced-12005-1440005937-1

Oui, je suis toujours en pause, mais comme je continue à parler menstrues dans mon boulot de tous les jours, c’est l’occasion de relayer ce que je fais par ici, histoire que ce ne soit pas perdu.

La semaine dernière, je suis donc tombée sur une pub australienne pour des protections hygiéniques qui a fait le choix d’illustrer les moments nuls des règles parce que c’est marrant. Et oui, ça peut effectivement l’être, je suis la première à le dire. Le souci, c’est quand on mise toujours sur les mêmes procédés qui font passer les femmes pour des tarées hystériques incapables de contrôler leurs humeurs, leurs émotions et leur corps.

Et pire encore, quand on joue la carte de la femme fraîche et en bonne santé, donc mince, opposée à la femme folle, réglée, qui se sent moche, donc grosse. Parce qu’il n’y a rien de pire au monde que d’être grosse, c’est vraiment la pire plaie possible, et que laideur et poids sont très directement liés.

J’en ai donc parlé rapidos sur Terrafemina, je vous invite à vous munir d’un truc à mordre ou à serrer très fort avant de regarder le spot parce que ça risque de vous énerver (et après vous allez vous transformer en grosse ogresse et agresser tout le monde parce que VOUS ÊTES UNE FEMME).

Publicités

4 réflexions sur “« Ugh Moments », la pub australienne qui allie sexisme et grossophobie

  1. Je pense que oui, on aurait pu eventuellement se reconnaitre un peu (je dis bien AURAIT, toute les femmes ne se sentent pas enflées ou moins a l’aise avec leur corps, pas grosses hein, et irritables pendant leurs règles, en tout cas moi si).
    Le soucis, c’est que c’est tellement mal tourné et tellement caricatural que non, on ne peut tout simplement pas. Y’a vraiment trop de malaise et c’est vraiment insultant.

    Et puis surtout, y’a vraiment aucun rapport entre l’impact des hormones et un putain d’asseche moule ._.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s