À propos

tumblr_nlbm4njhYC1sn0z5fo1_1280

(Photo : Rupi Kaur)

Salut, moi c’est Jack Parker (je suis une femme cis derrière un pseudo masculin, ce sont des choses qui arrivent) et j’aime bien parler de règles.

J’ai longtemps été complexée, comme beaucoup, par tout ce sang et ces crampes et ces répercussions sur mon système digestif et ces odeurs et ces textures et ces couleurs et tout ce qui tourne autour des règles et qui est, quand on possède un utérus qui fonctionne correctement, assez difficile à éviter. J’en ai eu honte, le simple fait de dire « j’ai mes règles » me semblait être la pire des saloperies, à la limite d’une insulte, et j’étais paralysée quand je devais changer de tampon ou de serviette dans un lieu public ou chez quelqu’un-e (le bruit du papieeeeer, trahisoooon, disgrââââce).

Et puis j’ai grandi, et j’ai fini par me réconcilier avec mes menstruations. J’ai fini par les trouver intéressantes, puis fascinantes. Et j’ai commencé à regarder comment ça se passait pour les autres, ce que ça inspirait chez les gens, comment les autres personnes réglées vivaient cette malédiction autour du monde. Et je me suis aperçue qu’il y avait un milliard de choses à dire et à partager sur le sujet, que c’était vaste et fascinant, sans fond, et que plus j’en apprenais, plus j’étais avide d’en savoir plus.

J’ai commencé à en parler autour de moi et j’ai réalisé que j’étais loin d’être la seule à vouloir communiquer sur le sujet, partager, m’indigner, rire, dénoncer, décortiquer… Alors j’ai créé ce blog. En plus de servir de plateforme pour toutes les choses que j’ai à dire sur le sujet, et ce qui se passe dans le monde, j’aimerais que vous puissiez le voir comme un espace libre, sans tabou, sans jugement, sans honte (comme ça devrait l’être partout, en somme), où vous pouvez venir vous confier, me raconter vos petites histoires et me parler de ce qui se trame dans vos utérus et vos cerveaux quand on évoque le mot « règles » ou que vous êtes en plein dedans.

Puis les mois ont passé et j’ai pris la décision d’élargir le sujet au vagin, à la chatte, au clitoris, bref, à tout ce qui constitue ce bel appareil, toujours dans l’optique de mettre un coup de projecteur un peu différent sur une partie du corps encore trop souvent stigmatisée, cachée, et sujette aux tabous.

Alors bienvenue, mettez-vous à l’aise, on va kiffer.

Advertisements

11 réflexions sur “À propos

  1. oh chouette idée ce blog, puis non ce n’est pas sale ( à voir la tête de mes copines quand je leur parle de ma cup j’ai eu tendance à vouloir penser le contraire ! ). Bon dieu de merde on est pas enceintes, on purifie notre petit corps et au final on ne perd pas tout un lac en une semaine! Et toi, tu penses quoi de la cup? poutoux!

    J'aime

  2. Voici quelle était ma réflexion du jour (postée sur facebook le 07/07/2015) : « J’ai réalisé aujourd’hui que dans 10 jours, cela fera pile 15 ans que j’ai eu mes premières règles… Je me suis dis en souriant que ça serait sympa de fêter ça ! et puis deux manières de voir les choses me sont apparu :
    1° ça serait vraiment chouette de créer des événements positifs autour d’un phénomène pas très plaisant, ça permettrait peut-être de mieux l’apprivoiser et de « dédramatiser et de se féliciter pour la gestion au quotidien (mensuel) de ce qui peut être vécu comme un petit (ou gros) tracas;
    2° en même temps, ça serait super essentialiste, encore une fois de ramener une femme à son corps et célébrer la nature (qu’on ne pourra pas totalement nier…) et la magnificence de la reproduction …
    Bon finalement la réponse est peut-être celle-ci : faire ce qu’on veut, si on en a envie tant que cela ne devient pas une norme aliénante… mais bon si y’a pas un minimum de partage social autour de ça, c’est moins drôle !

    Ensuite, avant de poster ce message, pareil deux idées non-congruentes
    1° c’est cool de parler de ça de manière public, ça permet de rendre ça moins « taboo » ;
    2° en même temps, c’est encore exhiber l’intimité des femmes…

    Donc tout ça me fait dire que ça fait beaucoup de non-congruences/paradoxes dans une action/communication : les deux faces d’une même pièce qui ne sont pas exclusives mais qui entraînent des effets dans des directions opposée…

    Des opinions sur ce passionnant débat ? »

    ==> du coup une personne m’a redirigé vers ce blog, je le trouve super ! Faut continuer comme ça ! Et du coup, je me dit que je vais fêter mes « 15 ans » ^^ et que mes deux idées 1° étaient sans doute plus importantes

    J'aime

  3. Bonjour,
    juste un petit lien vers une expo vue sur Villeneuve d’Ascq et de passage à Paris…
    Elle aborde la place de l’intime(ité) dans les arts…ça peut peut-être t’intéresser. 😉

    J'aime

  4. Coucou Jack !
    Tout d’abord, mille bravo pour ce projet, j’adore et j’adhère.
    A quand la page Tumblr ou Instagram ou Facebook ?
    Plein de bisous et de courage.

    J'aime

  5. Bonjour,
    Pour la rubrique cinéma, je vous conseille de visionner le honteusement décrié MY MOVIE PROJECT avec un sketch bien vu sur les menstruations (starring Chloé Grace Moretz) et la méconnaissance crasse des garçons de la chose…
    Nikola

    J'aime

  6. Red Flag de Judy Chicago 1971 est une photographie lithographique.
    lien: https://hyperheterotopia.files.wordpress.com/2014/01/chicago-red-flag-1971-photo-litho.jpg

    Sur ce cliché retravaillé par ses soins, Judy Chicago dévoile au grand jour un moment de l’intimité des femmes. Il s’agit effectivement d’un tampon hygiénique, totalement imbibé de son sang menstruel, que l’artiste extrait de son bas-ventre et exhibe « fièrement » via un cadrage serré de son entrejambe. A travers cette image, c’est le tabou de la respectabilité et de la pureté des femmes que Judy Chicago réduit à néant : « Ces femmes, celles-là même qui vous servent à manger et repassent vos chemises, Messieurs, sont également des êtres aux pulsions et aux existences animales…« , semble-t-elle y exprimer ironiquement. Notons le choix du titre assigné à cette oeuvre provocatrice qui n’est pas lui non plus dépourvu de cynisme : « Red Flag », ou « Drapeau rouge » en français…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s