Une pub Kotex s’attaque aux clichés sur les femmes autoritaires

Capture d’écran 2016-08-27 à 11.56.19

Dans tous les domaines, mais particulièrement dans le monde du travail, les femmes (je genre cet article parce que c’est ce sujet qui est abordé dans le spot, pas pour rejeter les personnes trans* et non-binaires) autoritaires, qui ont du caractère ou qui décident simplement de pousser une gueulante se retrouvent bombardées de petits commentaires sournois concernant leur cycle menstruel.

Dès qu’une femme tape du pied sur la table, on se demande si sa mauvaise humeur est liée à ses règles. C’est normal, naturel, on fait ça depuis toujours et on ne se pose pas plus de questions que ça. Mais en faisant ça, on invalide totalement les émotions des femmes, leur capacité à penser comme des êtres rationnels et leur discours. C’est débile, c’est l’argument que beaucoup d’hommes utilisent pour expliquer leur réticence à voir des femmes à des postes de pouvoir (ou pire, présidentes !!!!), parce que trop de gens sont encore persuadés que les femmes sont tout bonnement incapables de se contrôler pendant leurs règles.

La marque de protections hygiéniques Kotex a donc décidé de tourner un petit spot pour mettre ce souci en lumière en invitant plusieurs personnes à assister à une saynète dans laquelle on peut voir une équipe composée de trois femmes et un homme tentant de résoudre un problème au sein de leur entreprise. L’une des femmes est particulièrement autoritaire et cassante. On pose ensuite une question simple au public : « Selon vous, laquelle de ces quatre personnes a ses règles ? ».

Je vous laisse observer le résultat.

Alors bien sûr, la conclusion est pleine de bons sentiments, tout est bien qui finit bien et un homme s’excuse même auprès de sa compagne pour les remarques qu’il a sûrement dû lui faire au cours de leur relation, et dans la vraie vie il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais ce qui est cool, c’est que de plus en plus de marques et d’entreprises se décident à prendre la parole sur le tabou des règles, à aborder la chose autrement et à s’aligner sur cette nouvelle vague d’activisme menstruel – et toute victoire est bonne à prendre, alors moi je me réjouis, évidemment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s