15 conseils pour mieux vivre ses règles au quotidien

 

1161119

© Frances Cannon

Quand on vient tout juste d’avoir ses règles, qu’elles sont irrégulières ou qu’on a simplement un train de vie qui nécessite qu’on prenne quelques précautions, il n’est pas toujours évident d’accueillir ses règles avec les bras grands ouverts (sans parler des douleurs, évidemment).

Du coup, en écoutant parler mon entourage et en me basant sur mes expériences personnelles après bientôt quinze ans de règles, j’ai compilé une petite liste d’astuces qui me permettent aujourd’hui de mieux vivre mes règles – et ça s’arrange de mois en mois (sauf quand elles me font des blagues parce que bon, faudrait pas trop compter sur elles pour être totalement fiables et identiques chaque mois non plus).

En espérant que ça puisse en aider certain-e-s d’entre vous !

Lire la suite »

Publicités

Est-il possible d’aimer ses règles ? Quatre femmes témoignent

tumblr_mbe4t7dDjv1qzatw6o1_1280

Comme vous le savez (ou comme vous vous en doutez peut-être), j’ai récemment appris à apprécier mes règles. Aujourd’hui, j’entretiens un rapport beaucoup plus serein avec elles, malgré la douleur, malgré la gêne physique, malgré tous les petits désagréments qui viennent avec, parce que me pencher sur ce vaste sujet que sont les menstruations m’a permis d’en apprendre énormément et de revoir un peu ma vision des choses.

Du coup, je me suis dit que je n’étais certainement pas seule dans ce cas, et que ça pourrait être chouette, pour une fois, d’aborder le sujet de façon plus positive avec des personnes qui vivent bien cette période du mois et qui, elles aussi, ont appris à y trouver quelque chose de positif. J’ai donc lancé un petit appel sur Twitter et plusieurs femmes ont accepté de répondre à mes questions et de m’expliquer pourquoi elles aiment leurs règles et comment elles en sont arrivées là.

🔴 🔴 🔴 🔴 🔴

1. Pourquoi dis-tu aimer tes règles ?

J., 30 ans : Parce que je n’aimerais pas ne plus les avoir.

Camille, 20 ans : Parce que ce n’est plus devenu une corvée de les avoir, et que, les avoir c’est finalement signe que je suis jeune, capable (à première vue) d’avoir des enfants.

Lire la suite »