De l’importance d’établir ses propres règles

large

En écrivant ma petite tribune sur la coupe menstruelle, je m’attendais évidemment à susciter quelques réactions de la part des pour et des contre. Pas autant, cela dit. Et pas aussi violentes, pour certaines. Mais bon, c’est un sujet qui fait parler – et tant mieux, parce que c’est après tout mon but d’engager le dialogue sur ces choses là, donc manquerait plus que je m’en plaigne.

Ce qui m’a gonflée au-delà de tout argument logique, cependant, c’est cette tendance que nous pouvons parfois avoir à vouloir imposer une seule vraie solution véritable et parfaite adaptée à la planète entière. C’est comme si demain je débarquais chez vous en vous assurant qu’il FAUT manger des carottes et rien que des carottes DES CAROTTES VOUS M’ENTENDEZ ??? LÀ EST LA VÉRITÉ ! Et si vous êtes allergique aux carottes, ben vous avez qu’à essayer quand même mais genre en conserve peut-être mais enfin, faites un effort merde, c’est quand même pas compliqué de manger des carottes.

Lire la suite »

Publicités

Comment je me suis réconciliée avec mes règles

Pour avoir ouvert un blog sur les menstrues, il faut forcément avoir une relation assez cool avec les siennes – du coup, je vous explique pourquoi j’aime mes règles.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

(Source : Geniriot)

Après de nombreuses années de haine, je commence enfin à aimer mes règles.

La création de ce blog n’y est pas pour rien – le fait d’en parler aussi librement, d’échanger sur le sujet, de célébrer cette partie de ma vie qui a toujours été un calvaire et une isolation, n’a fait que précipiter la chose.

Avant de prendre la pilule, j’avais des règles atrocement douloureuses – j’en chialais chaque mois, je me retrouvais recroquevillée par terre à hurler dans un oreiller, et j’ai même rampé jusque chez ma voisine un jour pour la supplier d’aller m’acheter des anti-douleurs tellement j’étais incapable d’y aller moi-même. En plus de ça, elles étaient très abondantes, longues et irrégulières. La totale, en somme.

Lire la suite »