Des ovules au cannabis pour lutter contre les crampes menstruelles

La solution ultime contre les crampes menstruelle se trouverait-elle dans l’utilisation du cannabis ? Possible.

CZZEcJH

Si vous en avez marre d’avoir mal à l’utérus et aux reins et aux ventres et « partout putain j’en peux plus help » pendant vos règles, peut-être n’avez-vous tout simplement pas encore trouvé la solution idéale pour lutter contre les douleurs.

Vous avez l’habitude de sauter sur votre cocktail de paracétamol habituel, aidée de votre fidèle bouillotte et des diverses concoctions qui promettent de détendre vos muscles et de calmer le petit démon qui s’agite en vous, mais vous aimeriez trouver plus efficace ? Alors réjouissez-vous et ouvrez-grand le vagin, car il se pourrait que ça existe.

La solution se trouve peut-être du côté des ovules au cannabis.

Cette innovation nous vient des États-Unis, où les produits dérivés à base de cannabis se multiplient de plus en plus depuis que les lois se sont un peu détendues, en Californie et au Colorado notamment. On connait déjà très bien les vertus thérapeutiques du cannabis, et son efficacité redoutable contre les douleurs, donc l’association cannabis + crampes menstruelles ne surprendra pas grand monde.

relief-240_1024x1024

Concernant le mode d’administration en revanche, il y a effectivement de quoi lever un peu le sourcil, puisqu’on a forcément un peu de mal à s’imaginer s’enfoncer de la weed dans le vagin pour arrêter de douiller. Pourtant, ça se tient : ça cible vachement mieux la zone à endormir, et ça permet d’éviter les effets indésirables sur le cerveau (comme ça vous pouvez vous caler un petit suppo de beuh dans la chatte avant d’aller bosser sans craindre de partir en sucette en plein open space).

Et en passant par les muqueuses vaginales, l’ovule ne mettra qu’une petite quinzaine de minutes à agir – de quoi rattraper le coup si vous n’avez pas prévu de frappe préventive et que les crampes vous font le coup de l’attaque surprise (il faut juste prévoir le côté logistique de l’insertion, mais les toilettes c’est pas si compliqué à trouver) (les toilettes propres un peu plus, certes).

Si vous voulez en savoir plus (genre si vous résidez en Californie ou dans le Colorado par exemple, on ne sait jamais), rendez-vous sur le site de Foria.

– Merci à Lucie Goguillot pour l’info ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s